Pierre Soulages

Adjudication : Vendu 257 000 € Département : Vente

Gouache et encre sur carton marouflé sur toile
Signée en bas à droite
109 x 75 cm – 42.91 x 29.52 in.

Gouache and ink in cardboard laid on canvas
Signed lower right

Provenance
– Acquis directement auprès de l’artiste

Exposition:
– Bronzes et Peintures, Galerie de France, Paris. Exposition du 8 novembre au 30 décembre 1977
Cette oeuvre est répertoriée dans les archives de l’artiste
Le marouflage de l’oeuvre a été fait à l’initiative de l’artiste pour l’exposition à la Galerie de France, Paris, en 1977
L’authenticité de cette oeuvre nous a été aimablement confirmée par Madame Béatrice Barbé, Secrétariat de Monsieur Pierre Soulages.
Cette oeuvre sera incluse dans le Catalogue Raisonné des oeuvres sur papier, actuellement en préparation
Un certificat de Monsieur Pierre Soulages sera remis à l’acquéreur.

Le noir est souvent synonyme de silence, qui est sans doute l’émotion première que l’on ressent lorsque l’on se trouve devant une œuvre de Soulages. Les bruits se tapissent, comme devant un paysage de neige : l’ouïe, ainsi ouatée, permettant à la vision de s’éveiller. Les œuvres du peintre induisent une intimité mentale, une réflexion qui, à l’inverse du langage, nous fait passer du personnel à l’impersonnel. Car ses peintures ne sollicitent pas tant les sens externes (la vue, le toucher) qu’elles nous acheminent vers nos sens internes (sensation, discernement). Les œuvres de Soulages ont cette grâce et cette autorité naturelle qui siéent aux chefs-d’œuvre.
Dans le secret de son art mono-pigmentaire, l’espace, le rythme et la lumière sont un prélude inaugural au geste dont l’artiste a la maîtrise absolue. Le papier, a bien des égards, épouse cette radicalité par l’immédiateté qu’il confère. L’urgence impérieuse de la création ne souffre pas de repentir, que ne laisse pas envisager ce support.