Jilali Gharbaoui

Adjudication : Vendu 293 000 € Département : Ventes ,

RECORD MONDIAL POUR L’ARTISTE

ECLOSION, 1968 Huile sur panneau Signée et datée en haut à gauche 100 x 65 cm – 39.4 x 25.6 in.

ECLOSION, 1968 Peintre marocain non figuratif, Jilali Gharbaoui est né en 1930 à Jorf El Maleh, près de Meknès. Très vite orphelin, il en se doutait pas un instant de l’avenir qui lui était réservé. La seule chose qui l’accrochait à sa vie était la peinture. Il se passionne très tôt pour l’Art et se fait repérer par Ahmed Sefrioui, directeur des Beaux-Arts de Rabat, grâce à qui il obtient une bourse pour étudier à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Ensuite, il étudia une année supplémentaire à Rome où il s’est installé en 1958. De retour au Maroc en 1960, ses expositions à l’étranger, notamment en France, ont largement contribué à faire de lui l’un des rares artistes marocains les plus côtés au-delà du cercle fermé du marché de l’art marocain. Mais ses compatriotes ont du mal à l’apprécier. La Maroc jouit à peine de son indépendance et les tendances venues d’ailleurs sont très mal vues. Jilali Gharbaoui est considéré comme le premier marocain à avoir choisi un mode d’expression picturale alors même que l’art marocain de l’époque s’enfermait dans les cases d’art brut ou art naïf. Gharbaoui souffrait d’une maladie mentale grave, et a été accueilli, à plusieurs reprises, par le père Denis Martin au monastère de Toumliline dans les montagnes du Moyen Atlas. Ces longues discussions avec le père Denis ont été retranscrites sur quelques unes de ses toiles où il semblait moins tourmenté, presque guéri. Car comme il était flagellé lui-même, dans sa chair et dans son esprit, par les aléas de la vie et du destin, il donnait l’impression de flageller le corps de la plupart de ses toiles par sa gestique pulsionnelle s’affranchissant du géométrisme dominant et élaborant une peinture dynamique, vivante, baignée de lumière. Mais malgré la paix qu’il trouvât au monastère, Gharbaoui devait régulièrement quitter le Maroc pour poursuivre ses travaux.