HERVE TELEMAQUE (NE EN 1937)

Lot 67
40 000 - 60 000 €
Résultat: 50 560 €

HERVE TELEMAQUE (NE EN 1937)

ORIGINE, 1998 Acrylique sur toile Signée, titrée et datée au dos Contresignée du monogramme de l'artiste au dos 250 x 200 cm - 98.4 x 78.7 in. HERVE TELEMAQUE (NE EN 1937) New York l'année de ses vingt ans. Au cours de cet épisode américain, le jeune homme fait l'expérience marquante de l'analyse, avec l'ethnopsychanalyste Georges Devereux, et s'imprègne d'expressionnisme abstrait. A son arrivée à Paris en 1961, il se rapproche du groupe surréaliste - l'influence de l'automatisme est chez lui prégnante - avant de donner à son travail une orientation plus pop. Aux côtés de Bernard Rancillac et du critique Gérald Gassiot-Talabot, il organise en 1964 l'exposition collective Mythologies quotidiennes, acte fondateur de la Figuration narrative. Faisant le constat d'une «fatigue du langage», Télémaque invente alors son propre vocabulaire, résolument figuratif, nourri de cette réceptivité à l'inconscient et abreuvé d'images médiatiques ou populaires (affiches de cinéma, bande dessinée, publicité). Les années 1960-1970 sont celles d'un art aussi vif qu'un jeu de mots, composé de signes répétés d'une oeuvre à l'autre (la basket, la canne blanche, la tente, le slip, etc.). Les années 1970 voient grandir la renommée de Télémaque. Il expose régulièrement et explore les possibilités du collage et de l'illustration. Dès 1976, une première rétrospective est montée au Musée d'art moderne de la Ville de Paris. Il. Au cours des années 1980, il reçoit plusieurs grandes commandes publiques (Lycée Briffaut de Valence, Gare d'Orsay, Pavillon de l'enfance et de l'adolescence à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris, etc.) et son succès ne se dément pas. Il continue de travailler par séries: les collages des Selles et des Maisons rurales, ceux, sur le thème du cinéma, de La Chambre noire, ou encore, les dessins au fusain et marc de café. Plus récemment, l'artiste a entamé un cycle intitulé Trottoirs d'Afrique, ensemble de tableaux inspiré de voyages, où la peinture acrylique se fait plus éclatante que jamais et le propos très politique. En 1990, résumant sa démarche artistique, Télémaque déclarait: «Il faut se rappeler ma méthode qui est [...] pop. Tout ce que je fais a plus ou moins une source photographique ou de mémorisation précise. [...] Je crois que fondamentalement je suis un peintre figuratif. J'ai besoin d'un support figuratif. N'empêche que je suis sensible à l'état de demi-veille, aux clignotements intérieurs, à cette région relevant de l'inconscient.» Camille Viéville
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
6 avenue Hoche - 75008 Paris, France
Agrément 2002-379 / 2002-364
Tél : 33 (0)1 47 27 11 24
info@cornette-saintcyr.com





Quelques résultats