FARID BELKAHIA (1934-2014)

Lot 29
55 000 - 65 000 €
Résultat: 64 200 €

FARID BELKAHIA (1934-2014)

LA DERIVE DES CONTINENTS, 2001 Pigments sur peau Datée et titrée au dos Diamètre: 145 cm - 57.1 in. Provenance: - Galerie Matisse, Marrakech - Collection particulière, Maroc FARID BELKAHIA LA DERIVE DES CONTINENTS, 2001 Né en 1934 à Marrakech, Farid Belkahia passe son enfance entre Amizmiz, El Jadida et Azzemour. Très jeune grâce à l'influence de son père, il est imprégné d'art et évolue dans les milieux artistiques. EN 1955 il s'inscrit à l'Ecole des beaux-arts de Paris dans laquelle il passera quatre années. En 1969, il part pour Prague où il suit les cours de scénographie de l'académie de théâtre. Il est alors dans sa période que l'on appelle «expressionniste» ou «de Prague» où il acquiert une nouvelle maturité liée à l'environnement assez sombre du régime communiste. Le travail de Belkahia reflétera toujours son rapport à la société et l'environnement dans lequel il évolue. Dès les années 60's, l'on peut sentir chez Belkahia une volonté d'un retour aux sources, EN 1962 il deviendra directeur de l'Ecole des Beaux-arts de Casablanca, un poste qu'il honorera jusqu'en 1974. Cette période est marquée par différentes collaborations avec des historiens de l'art tels que Toni Maraini et Bert Flint, mais aussi, avec les peintres professeurs Melehi, Chebaa et Hamidi. En 1969, il réalise l'exposition de la place de Jamaa El Fna de Marrakech, expérience inédite au Maroc car permet une confrontation de deux univers différents, celui de la rue et celui de l'art. Ces années marquent un tournant dans son travail, il abandonne l'huile et la toile pour se consacrer à des matériaux différents comme le cuivre, les peaux et les pigments naturels, sans abandonner pour autant le dessin sur papier. Conscient de son héritage multiple: arabe, amazigh, islamique et méditerranéen, il s'inspire de la «mémoire» de la culture marocaine. Farid Belkahia est considéré comme l'une des figures les plus emblématiques de la peinture en Afrique et dans le monde arabe, sa disparition en 2014 laisse un grand vide dans le monde de l'art. «Belkahia appartient à cette génération d'artistes issus du tiers monde, qui a étudié en Europe et fréquenté les avant-gardes et qui de retour dans son pays applique le principe de ressourcement de l'art à partir des traditions populaires et des expressions archaïques. Il s'abreuve non seulement dans la culture marocaine, mais d'une manière bien plus large dans les cultures du Maghreb et de l'Afrique noire.» Jean-Hubert Martin(*)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
6 avenue Hoche - 75008 Paris, France
Agrément 2002-379 / 2002-364
Tél : 33 (0)1 47 27 11 24
info@cornette-saintcyr.com





Quelques résultats